4 décembre 2018 +

Guide pour s’y retrouver dans les essences de plancher

retour au blogue

Le choix du plancher adéquat pour votre projet ne se résume pas simplement à sa couleur. C’est en effet le résultat de la composition idéale entre la qualité attendue, la largeur, le fini, l’essence, et bien sûr la couleur. Si cette dernière évolue au gré des tendances, les essences sont quant à elles plus constantes. Découvrez laquelle vous convient le mieux !

 

Érable dur

À ne pas confondre avec l’érable argenté puisqu’ils n’ont en commun, au final, que le mot érable, l’érable dur est aussi connu sous le nom d’érable à sucre. Cet arbre typiquement nord-américain présente un grain dur, lisse et uniforme. De toutes les essences que nous vous proposons, l’érable est la plus claire et la plus uniforme, tout en présentant quelques caractéristiques qui lui sont propres : stries minérales, effet zébré, grain piqué, etc.

Dureté du bois selon l’échelle de Janka* : 1450 livres

 

Merisier

Assurément l’essence la plus populaire au Québec, le merisier, ou bouleau jaune, est plus riche en couleur et variations que l’érable, sans toutefois être trop chargé. Il conserve sa douceur dans les colorations vaguées et parfois plus contrastantes. Un peu plus tendre que l’érable, il n’en demeure pas moins un choix harmonieux et vivant.

Échelle de Janka*: 1260 livres

 

Chêne rouge

Traditionnellement considérée comme une essence de style très classique, sa teinte naturelle aux reflets rougeâtres et rosés peut s’avérer surprenante quand on lui choisit une teinture plus contemporaine. Son grain plus chargé permet un camouflage efficace des marques et encoches, limitant ainsi les effets visibles du temps.

Échelle de Janka*: 1290 livres

 

Chêne blanc

Si son grain est semblable à celui du chêne rouge, sa couleur naturelle jouera plutôt dans les teintes de beige et de brun, offrant une élégance et une richesse qui lui sont propres. Les diverses coupes disponibles permettent un éventail de possibilités et mettent en valeur différents grains particuliers, ce qui donne un effet de profondeur et en fait fondre plus d’un!

Échelle de Janka*: 1360 livres

 

Noyer américain

Est-ce le mouton noir des planchers ? On pourrait dire que oui! Non seulement par sa couleur naturelle qui est nettement plus foncée que les autres, mais également par son résultat au test de Janka, qui dévoile une essence plus tendre. En effet, le noyer américain est le plus dur des bois mous. Toute imitation fait pâle figure à côté d’un véritable noyer, et sachez que la lumière fera pâlir sa couleur naturelle au lieu de la foncer comme on a l’habitude de voir !

Échelle de Janka*: 1010 livres

 

Hickory

Parmi l’offre locale, c’est cette essence qui offre la plus grande résistance. Les couleurs qu’elle présente sont contrastantes et vives, allant du beige blanchâtre au brun soutenu. L’oxydation naturelle du bois l’entraînera vers une douce teinte dorée, sans pour autant perdre de son caractère. De par sa grande dureté, il est de mise de valider si votre contexte se prête à son installation. Par exemple, on ne recommande pas d’installer un plancher en hickory sur un plancher chauffant.

Échelle de Janka*: 1820 livres

 

Frêne

De couleur très claire elle aussi, cette essence offre un grain de bois veiné et texturé, mais moins chargé que celui du chêne. Sa tonalité joue dans les blancs crème et les bruns dorés, avec quelques pointes plus foncées. La présence des anneaux de croissance visibles mais espacés permet de dissimuler les marques du temps.

Échelle de Janka* : 1320 livres

 

Bien que les essences présentées soient les plus populaires pour les planchers en Amérique du Nord, les bois exotiques ont eux aussi des cachets uniques et dignes de mention. Sapele, Jatoba, Acajou africain, et bien d’autres offrent des bijoux d’originalité, comme cette planche dans le plancher de sapele.

 

On ne le dira jamais assez, il n’y a pas de bonne réponse : il n’y a que VOTRE choix selon VOS propres critères! Prenez le temps de peser le pour et le contre, votre plancher fera partie de votre vie pour plusieurs années!

 

*Le test de dureté Janka mesure la force requise pour enfoncer une bille d’acier de 0,444 pouce de diamètre dans le bois. Ce test sert également à déterminer leur degré de facilité au sciage et au clouage.

Myriam Fournier
retour au blogue