5 avril 2019 +

Guide de planification des rénos

retour au blogue

L’arrivée du printemps vous donne des envies d’insuffler un vent de fraîcheur non seulement à votre garde-robe, mais aussi à votre maison ?  S’il est impossible de vous promettre que vous ne rencontrerez pas de surprise en cours de route, voici tout de même quelques indications qui vous aideront à planifier votre projet de rénovation.

 

Déterminez les priorités

Est-ce qu’on doit y aller en profondeur et refaire la plomberie, les divisions et déplacer un escalier avant de changer les fenêtres, ou est-ce qu’une peinture au goût du jour et un plancher sablé et vernis donneront l’effet escompté ? Les réponses aux questions suivantes découleront de ces priorités.

 

Établissez votre budget en conservant un coussin

On parlait plus haut de surprises, il y en a toujours! Si chaque surprise remet en doute la réalisation complète du projet, vous ne vous amuserez pas. Prévoyez un 10 à 15% de surplus. S’il ne sert pas, tant mieux! Vous trouverez assurément où investir ce montant.

 

Élaborez un échéancier réaliste

Vous n’avez pas encore commencé que vous avez hâte de terminer ?  On a tous hâte de voir le résultat final. Le processus peut aussi être bien intéressant et rempli de possibilités, donc gardez-vous du temps pour souffler un peu entre vos horaires de travail et les soirées ou fins de semaines inspirées par Pinterest. Cette ouverture vous laissera aussi le temps de gérer les surprises mentionnées précédemment. Et pourquoi ne pas profiter de votre été un peu si l’échéancier s’étend sur plusieurs mois?

 

Respectez les étapes

Il ne serait pas très judicieux de faire la peinture avant de changer les fenêtres, de même que d’installer un nouveau dado de cuisine avant d’avoir changé les armoires, le cas échéant. Prenez le temps d’y penser et de poser des questions! Les éléments de nature plus esthétiques ou tape à l’œil se font pour la plupart tous à la fin des travaux. C’est donc dire que les premières étapes sont moins sexy, mais mettent les bases à la réalisation du tableau final. 

Petit conseil : le choix du couvre-plancher s’effectue au début du projet puisque tout le reste s’harmonisera avec, mais il est l’un des derniers à être installés afin de ne pas l’abîmer prématurément pendant les travaux.  En effet, on ne marche pas du la tête et les escabeaux ne sont pas encore autoportants, donc autant mettre les chances de notre côté ! Inspirez-vous ici:  https://boutiqueduplancher.com/planchers/  

 

Amusez-vous

Vous investissez beaucoup de temps, d’énergie et de sous dans votre projet, que vous en soyez le maître d’œuvre en totalité, partiellement ou pas du tout. Donnez votre couleur à votre décor et prenez le temps de choisir des matériaux qui vous ressemblent. Cette planification vous donnera en plus l’opportunité de profiter des différentes promotions qui passent dans l’année!

 

Bon projet et à vos marteaux… ou vos pinceaux !

 

Myriam Fournier
retour au blogue